I am not

I am not
quotation

quinta-feira, 6 de novembro de 2008

à Lyon: Création et transmission

La rencontre-exposition se déroulera le samedi 22 novembre de 14h à 19h et le
dimanche 23 novembre de 9h30 à 13h au théatre les Ateliers (au cœur de la presqu’île) où vous pourrez assister si vous le souhaitez à la représentation de la pièce de Caryl Churchill « Un grand nombre » samedi soir. Une rencontre entre le collectif de la revue « Psychanalyse » et ses lecteurs est prévue le dimanche après-midi.


Renseignements : jmarble@wanadoo.fr Tel : 0478384285 www.apjl.org

Association de Psychanalyse Jacques Lacan

Extrait du programme:

"ARGUMENT: La question de la transmission anime depuis toujours les associations de psychanalyse à partir d’un double questionnement: quel savoir transmettre et comment le transmettre? Hors la cure, un savoir théorique et clinique se transmet dans les colloques, les groupes de travail, les rencontres, tandis que le contrôle met l'accent sur la pratique de la cure. Le cartel, formule originale inspirée de la théorie des petits groupes, et la passe, dont il a été question en ce lieu même il y a 2 ans, sont les inventions de Lacan pour aller plus loin. Du cartel et de la passe Lacan attendait une mise à l’œuvre, une mise en acte, de la capacité de création du sujet. Mais qu'en est-il de a transmission de ce savoir? La question de la formation des analystes, mais aussi la simple diffusion du savoir, ramènent donc sans cesse, au delà du "Que transmet-on" au "Comment transmettre?" C'est peut-être ce "Comment?" qui pousse de plus en plus de psychanalystes à s'intéresser au temps de la création chez les artistes qui, à l'instar de Picasso, ne cherchent pas mais trouvent...A l’inverse, certains artistes n'hésitent pas à se confronter à la psychanalyse sans peur d'y perdre leur source créatrice. Bien plus, peintre, écrivain, metteur en scène, ils reçoivent favorablement nos questions sur l'objet de la transmission en jeu pour eux, et repoussent ainsi les limites de la parole que, dans leur acte de création, ils ont déjà dépassées. .... Mais c’est peut-être aussi parce que transmettre et former ne sont pas identiques que des psychanalystes interrogent des artistes, pour tenter de cerner et l’objet de la transmission et ses modalités. Jacques Monchal, peintre et psychanalyste, évoque une transmission faîte de « déchirures en traversées aux limites de l'impossible », ajoutant : « La peinture, mais aussi la sculpture, la danse, la musique, ouvre une voix de lumière qui nous parle en mi-dire, sous un voile d’intemporalité, du passage entre le monde des vivants et celui des morts, entre le temps de l’avant et le temps de l’après » [1] Dans toute transmission il y a du contingent qui nécessite un temps de création, un au-delà du témoignage, mais aussi une rencontre comme cela peut se faire parfois dans le temps de l'exposition, de la lecture ou de l'écoute de l'oeuvre, ou dans la passe... Mais seuls les retours peuvent dire si « quelque chose est passé » ou plutôt « s’est passé ». D'où notre question: peut-on trouver à plusieurs une forme de « dire » qui créerait quelque chose, sans savoir à l’avance ce dont il s’agit, ni la façon dont chacun le recevra? Notre assemblée répondra peut-être à cette interrogation. "




22 - 23 novembre 2008 Théatre les Ateliers Lyon

Sem comentários: