I am not

I am not
quotation

terça-feira, 3 de novembro de 2009

Claude Lévi-Strauss 1908-2009






Faleceu Lévi-Strauss.
Com ele desaparece simbolicamente toda uma fase crucial do pensamento contemporâneo. Acabo de receber esta notícia por mail, da revista Sciences Humaines (newsletter) (contacto: sciences-humaines@scienceshumaines.com):
"L'anthropologue et écrivain Claude Lévi-Strauss est mort dans sa 101ème année, avons-nous appris ce mardi 3 novembre. Né le 28 novembre 1908 à Bruxelles, il a été l'une des voix majeures des sciences humaines du vingtième siècle. En un siècle, il a accompli ce que peu de scientifiques réalisent : une carrière d’ethnologue, une oeuvre d’écrivain et une trajectoire intellectuelle qui a imprégné l'ensemble des sciences humaines et sociales. Il fut notamment l'une des figures fondatrices du structuralisme. Son livre le plus célèbre, Tristes Tropiques (1955), ouvrage tout à la fois autobiographie, philosophique et ethnographique, aura rencontré un public mondial. Trois ans plus tard, son Anthropologie structurale jette les bases de son travail théorique en matière d'étude des peuples premiers et de leurs mythes.

SciencesHumaines.com lui rend hommage cette semaine, en publiant, en accès libre, l'intégralité du dossier Lévi-Strauss, que nous lui avons consacré à l'occasion de ses 100 ans, et qu'il avait pu lire. Ce dossier contient, outre les clés pour mieux appréhender son rôle et mieux comprendre son oeuvre, des textes rares et inédits signés Claude Lévi-Strauss."

http://www.scienceshumaines.com/comprendre-claude-levi-strauss_fr_329.htm




Communique Philippe Benichou
philelis@noos.fr :

JOURNAL DES JOURNÉES
Sad News, Sad Tropics

Nous apprenons avec une grand émotion
le décès de Claude Lévi-Strauss,
dont l’inspiration a été déterminante
dans la genèse et les premiers développements
de l’enseignement de Lacan.
Nous nous inclinons avec respect
devant la mémoire de ce grand homme.
Ce n’est pas un vain mot que de dire
que son œuvre restera vivante -
pour les ethnologues, on ne sait pas,
c’est une peuplade qui mange ses totems,
mais pour les psychanalystes, c’est sûr,
au moins pour nous.
Je rappelle ici le nom de Roman Jakobson,
dont Lévi-Strauss et Lacan furent les amis et les élèves,
et à qui nous sommes tous redevables.
Il doit y avoir un quatrième :
Saussure ? Dumézil ? Bourbaki ? le Foucault des Mots et les choses,
qui fut leur philosophe, leur chouette de Minerve ?
ou Mallarmé, qui sait ?
Tel qu’en lui-même, Lévi-Strauss s’en est allé,
altier et mélancolique génie du structuralisme.
Il dut batailler dur avant d’être reconnu,
et de forer l’espace, de construire la maison,
où nous vivons encore.
On ne reverra pas son pareil.

Jacques-Alain Miller, le 3 novembre 2009, 18h 15




1 comentário:

platero disse...

Tereza

gostei de te visitar
Blog cheio de interesse, bem organizado

como tu?

beijinho