I am not

I am not
quotation

segunda-feira, 30 de novembro de 2009

Nudités, de Giorgio Agamben


Nudités (Broché)
de Giorgio Agamben



Broché: 191 pages
Editeur : Rivages (9 septembre 2009)
Collection : Bibliothèque rivages
Langue : Français
ISBN-10: 2743619945
ISBN-13: 978-2743619947


"Comme Profanations, Nudités rassemble en une série de brefs essais les motifs les plus urgents et les plus actuels de la recherche de Giorgio Agamben : depuis la fête, qu'il met de manière inattendue en relation avec le phénomène contemporain de la boulimie, jusqu'à la nudité, dont les implications théologiques cachées sont soumises à l'enquête archéologique ; depuis le problème du corps glorieux des béats, qui ont un estomac et des organes sexuels mais qui ne mangent pas et ne font pas l'amour, jusqu'à la figure nouvelle d'une identité impersonnelle imposée à l'humanité par les dispositifs de la biométrie. Le point de fuite vers lequel convergent tous ces thèmes est le désoeuvrement. Il ne faut pas entendre ce terme comme oisiveté ou comme inertie, mais comme le paradigme de l'action humaine et celui d'une nouvelle politique. C'est la pratique même de ce désoeuvrement qui définit le no man's land où se meut une écriture qui a brûlé ses cartes d'identité et qui est à tout à la fois, pensée et littérature, divagation et fiche philologique, traité de métaphysique et note sur les moeurs.


Biographie de l'auteur
Giorgio Agamben enseigne la philosophie théorétique à l'université de Venise. Son oeuvre est traduite et commentée dans le monde entier. Parmi les titres publiés chez Payot & Rivages, rappelons : Ce qui reste d'Auschwitz, 1999 ; Le Temps qui reste, 2000 ; L'ouvert, de l'homme et de l'animal, 2002 ; L'ombre de l'amour, le concept d'amour chez Heidegger, 2003 ; Profanations, Paris, 2005 ; La puissance de la pensée, 2006 ; L'amitié, 2007 ; Qu'est-ce qu'un dispositif ? , 2007 ; Qu'est-ce que le contemporain ? , 2008, et au Seuil, Le Règne et la Gloire, 2008. "

Source: http://www.amazon.fr/dp/2743619945/ref=pe_9641_17764591_pe_ar_t4

Sem comentários: